Les Droits de l’Homme dans le Monde Arabe en 2009 "Bastion d’Impunité,Mirages de Réforme"

In Uncategorized @frby

 

Après le premier rapport publié en 2008 et intitulé « de l’exportation du terrorisme à celle de la répression », la livraison 2009 a pour titre « le monde arabe : un oasis d’impunité ». Le résumé en français ci-après décrit l’évolution de la situation politique dans 12 pays appartenant à la région arabe.


Région arabe, Monde arabe, pays arabes, Moyen Orient et Afrique… les dénominations sont multiples indiquant peut-être la difficulté de nommer une région qui n’est pas, à proprement parler, un continent à part. A cheval sur deux continents, l’Asie et l’Afrique, cette région a acquis à travers l’histoire des caractéristiques communes : historiques, linguistiques, religieuses, culturelles et politiques.

Vingt deux pays composent le monde arabe : en Asie se trouvent la Syrie, le Liban, la Jordanie, la Palestine, l’Irak, l’Arabie Saoudite, le Yémen, le Koweït, le Bahreïn, les Emirats Arabes Unis, le Qatar et Oman. Sur le continent africain se situent la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye l’Egypte et le Soudan. Tout récemment, la Somalie, Djibouti et les Iles Comores se sont joints à la Ligue des Etats arabes.

Il est, cependant, d’une plus extrême importance, comme l’écrit Edward Said dans un article intitulé « la condition arabe », que « nous rappelions, en tout premier lieu, qu’en dépit de leurs multiples divisions et disputes, les Arabes sont bien un peuple, et non une collection de pays choisis au hasard pour y mener des interventions armées étrangères et y imposer une loi venue de l’extérieur ».


Cette région se distingue de celle des autres régions de par le monde par certains aspects qui ont une influence directe sur la situation
politique.